Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 19:36

405538_234239466656815_196087323805363_513557_1957905538_n.jpgDans un futur proche, après la tuerie d'un virus ravageur, il n'existe plus que deux catégories d'êtres humains: les Starters et les Enders : très jeunes ou très vieux.

  Callie, 16 ans, est réduite, pour vivre, à être une hors la loi, comme bien d'autres adolescents de son âge. A vivre dans de lugubres endroits peu fréquentables, à boire grâce aux fissures dans les tuyaux de canalisation endommagés. Elle tente de survivre tout en protégeant son petit frère, Tyler.

  Mais, alors qu'elle ne peut plus subsister à leurs besoins après qu'on les a chassés de "chez eux", elle se résout à louer son corps à de vieux Enders en échange d'une belle somme d'argent. Un vieille femme prend possession de sa jeunesse pendant un mois...illégalement.

  Alors que pendant tout ce temps, l'esprit de Callie est sensé dormir à poings fermés dans une petite boîte, elle se réveille dans son corps et découvre que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un plan sinistre et malfaisant qu'elle devra à tout prix freiner.

 

                  MON AVIS

 

  Eh bien! Je crois que je n'ai jamais écrit de résumé aussi long! ^^

  Bref, passons aux choses sérieuses!

  J'ai mis un temps fou à commencer ce livre, après l'avoir acheté, je dirais, en avril. Et...j'ai eu tort! Ce livre est un vrai tourbillon de suspense et d'énigmes, passant par le genre dystopique et se prolongeant en un thriller, je comprends qu'il fasse parler de lui!

  Tout d'abord, je tiens à dire que la couverture est juste MAGNIFIQUE! Je suis tombée sous le charme au premier regard. Le titre est d'un bleu assez sophistiqué : en relief, il inspire, tout comme son fond, l'univers du roman en lui-même. Il étincelle, tout comme l'oeil de Callie, très bien représentée, je trouve. Ses cheveux paraissent plus vrais que nature!

  Enfin! L'aspect le plus important étant celui du contenu, je vais me concentrer dessus!

  Eh bien, en le commençant, j'étais vraiment sceptique. J'étais complètement tombée sous le charme du thème du livre, mais j'avais peur de retrouver trop de similitudes avec Hunger Games. Finalement, après le commencement que j'ai trouvé un tout petit peu long, on rentre tout de suite dans le vif du sujet et on en oublie complètement la saga. Ces deux séries n'ont en fait rien à voir. Elles sont complètement différentes et j'en ai été très soulagée! =)

  C'est un livre qui aspire complètement ses lecteurs dans l'histoire qu'ils lisent. En fait, durant tout le livre, j'ai eu l'impression d'ETRE Callie. Bien sûr, cette sensation vient sans doute du fait que le récit est écrit à la première personne, mais il y avait quelque chose de plus. Un petit truc qui faisait qu'on s'assimilait à l'héroïne du livre.

  Ce roman est le premier tome d'une série dont le deuxième paraîtra très prochainement : en novembre. Une dystopie passionnante, qui se démarque des autres par son thème pour le moins étonnant et bien plus grave qu'on ne se l'imagine. L'univers de cette dystopie est passionnante! Un style complètement nouveau de dystopie, je trouve, qui penche pour le thriller, comme je le disais dans lequel la tension est palpable, le rythme haletant et dévorant

  Une guerre, terminée très récemment, a emporté avec elle tous les adultes y compris les parents, de Callie qui, seuls, auraient pu les sauver de la société funeste à laquelle personne n'était préparé.

  Le contrat de l'agence de Prime Destinations, ou plus communément appelée "La Banque des Corps" est donc le suivant : après trois utilisations de son corps, Callie touchera une bien jolie somme qui pourra lui procurer un endroit où vivre et des médicaments pour son petit frère, malade. Le locataire du corps ne devra ni pratiquer de sport dangereux, ni avoir de rapport sexuel, ni commettre de meurtre, ni l'abîmer, le modifier ou le blesser. Cette agence est illégale et prépare bien d'autres surprises -sinistres, évidemment- que l'on découvre au fur et à mesure de l'histoire, ce qui nous happe d'autant plus.

  Du côté des personnages, j'ai aimé la diversité de caractères et des personnes en général.

  Commençons par Callie! J'ai adoré vivre ses pensées et ressentir ce qu'elle ressentait. Elle est forte, courageuse, tête de mule au possible et décidée, sensible, bien qu'elle tente de le dissimuler, et fragile surtout lorsqu'il s'agit de ses proches pour lesquels elle ferait n'importe quoi (d'où l'histoire, finalement!). Elle nous plonge dans un bain de contradictions dans de nombreux moments. Elle va tout de même au bout de ses pensées et ne laisse jamais tomber. Elle est brave, forte, et sage, pesant toujours le pour et le contre, détaillant toujours ses préoccupations.

  Blake, qu'elle rencontre au cours de son aventure, qui sera d'une importance fondamentale, la soutenant dans toutes ses démarches, le jeune homme parfait sous tous les rapports : gentil, affectionné, tendre, et aidant. Enfin... vous verrez!

  Micheal, que j'ai eu un peu plus de mal à cerner et qu'on rencontre moins souvent même s'il est bien présent dans la tête de Callie. Micheal qui partage sa vie depuis la guerre. Ils ne sont pas vraiment ensemble, mais c'est comme si. Il la protège, et protège son frère, il prend soin d'eux comme de sa propre famille. Sympathique et responsable, on s'attache vite à lui quand même.

De bien forts caractères pour les enfants à qui on vole l'enfance par l'immonde société dans laquelle ils évoluent, au milieu de perdus circulant en bandes qui agressent tous les gens qui croisent leur chemin.

  Tyler, le petit frère de Callie. Je le trouve vraiment adorable! Il doit avoir 7 ans et il est si fragile, si mignon, si atteignable... C'est un personnage tout en force qui englobe une grande sensibilité, aussi. Il est courageux, et essaye de se montrer brave et fort face aux longues absences de sa grande soeur à qui il est extrêmement attaché.

  Sara, que vous découvrirez par vous-même, mais qui est vraiment attachante et toute fragile, elle aussi. Je la vois toute frêle et rachitique, trop jeune pour se trouver elle-même de quoi se nourrir. Attachée, ou plutôt emprisonnée à l'Institut 37, une prison pour Starters sans grand-parent ni tuteur légal : hors-la-loi.

  En résumé, parce que mon avis est déjà long, c'est un livre très touchant et d'un style dystopique différent de tous les autres qui mêle actions et suspense, dans un rythme haletant t grave au milieu d'une société horrible et inhumaine.

  Je suis impatiente de découvrir le deuxième volet de cette saga sans précédent! On y plonge comme dans une piscine tant l'histoire est profonde et prenante.

  Pour terminer, une écriture fluide et efficace, sans beaucoup de style, mais suffisante pour le style de l'histoire.

  Un coup de coeur, sans aucun doute, vous ne pouvez pas passer à côté de ce succès, alors si vous hésitez encore, j'espère que je vous aie convaincue, parce qu'il n'y a plus à tergiverser!

 

(Comporte 449 pages qui se dévorent, tout simplement et goulûment!)

 

imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695

Enoooorme coup de 8937439-symbole-gribouill-es-coeur-rouge.jpg de septembre 2012!

 

 

                         Goutte!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Je suis plongée dans...

Divergente, tome 2 https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRQG3vAL0vqIYAatIv8QMU3IBl768lDlPG7i4lGlSyFIK29QZonnw

Recherche

Ce blog est neutre en carbone!

 Eh oui! Qu'est-ce que vous attendez pour sauter le pas? Un blog neutre en carbone, ça fait du bien à l'environnement! Pour chaque blog inscrit,  

badge-co2 page vert 125 tpt

un arbre planté!