Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 09:48

  Désormais, le monde est séparé en deux parties : la ville haute et la ville basse. Les deux, sont délimitées par la nox, un épais brouillard dans lequel rien n'est visible. Les riches habitent en haut et voient encore le lumière du jour, tandis que les pauvres vivent dans cette nuit constante.

  Ludmilla, une jeune fille "d'en haut", cherche à retrouver son ex-gouvernante, la femme qu'elle aimait le plus au monde, renvoyée pour une raison inconnue.

  Lucen, un garçon "d'en bas", veut à tout prix épouser celle qu'il aime et éviter le mariage que lui ont prévu ses parents.

  Gerge ne veut pas entrer dans la milice destructrice à laquelle son père appartient.

  Les deux amis d'enfance se séparent tous deux dans des groupes politiques ennemis.

 

Ecrit par Yves Grevet

Aux éditions Syros

418 pages 

 

                    MON AVIS

 

  Je veux d'abord remercier de tout coeur les éditions Syros qui m'ont permis de lire ce livre que j'avais, depuis sa sortie, très envie de dévorer!

  Mais, je ne peux pas faire durer le suspense, ou vous mentir : je n'ai pas tant aimé ce premier tome. Il faut dire que j'en attendais vraiment beaucoup, en même temps.

  Je commence par le plus gênant : le narrateur! Il change à chaque chapitre! Et d'habitude, j'adore ça. Mais là, il changeait à chaque chapitre et son nom n'était pas écrit en haut du chapitre, ce qui était très déroutant. Je pensais m'y faire au début, mais ça m'a un peu gâché ma lecture, parce que, souvent, les deux premières pages, je ne savais pas qui parlait, sauf pour Ludmilla étant donné qu'il y les accords.

  Je glisse un petit point que j'ai beaucoup apprécié : qu'il manque une lettre aux noms d'aliments ou aux prénoms dans la ville basse. Ça, j'ai trouvé ça génial et d'une imagination débordante! Je dois dire que je n'avais jamais encore rien vu de tel et que j'ai trouvé ça extrêmement bien exploité, ici(-bas! Haha! Non, elle était nulle, je sais...). 

  Bon, je continue avec le négatif, pour que ça soit fait? L'histoire commence trèèèèèès lentement. Et la présentation des personnages est vraiment ennuyeuse. Il n'y a que pendant les 100, ou 150 dernières pages que j'accrochais bien, mais je n'avais toujours pas très envie de me plonger dans le livre en me souvenant du début. Cependant, il faut bien l'avouer : j'ai beaucoup aimé les pages finales et le suspense qu'elles laissent amèrement dans la bouche.

  Je ne me suis pas plus que ça attachée aux personnages principaux, qui restent assez froids et distants du lecteur, selon moi. Ils sont dans leur petit monde, et c'est comme si on n'avait pas envie d'aller les déranger à tout nous expliquer, ils font les choses comme ça, sans se soucier de nous. C'est peut-être dur à comprendre, mais c'est la vérité, même si je ne sais pas trop comment l'expliquer. Du reste, j'ai trouvé les personnages bien construits, et agréablement finiolés, simplement pas assez...étincelants! Parce que les narrateurs ont quand même beaucoup de personnalité, de force, de caractère et de volonté, c'est juste qu'Yves Grevet est un peu passé à côté de certaines descriptions, je pense. Après, ce n'est que mon avis! Des trois narrateurs, j'ai préféré, sans aucun doute, Ludmilla, la jeune fille de la ville haute. Je ne crois pas que ça soit simplement le fait que ça soit une fille, je pense que c'est vraiment elle qui porte le récit.

  Ce que j'ai trouvé gênant, également, c'est qu'il n'y a pas beaucoup de liens entre les trois narrateurs. Je crois d'ailleurs que Ludmilla et Gerge ne se rencontrent pas du tout pendant tout le livre. C'est toujours Lucen qui joint les deux histoires, mais, je n'ai pas trouvé ça très pertinent, pour le coup.    

  D'autre part, certains passages sont décrits sur plusieurs chapitres, par deux personnages, dont au moins Lucen, évidemment, car il est au centre de l'histoire. C'est vrai que c'est assez intéressant par certains côtés, mais très répétitif et ennuyant par d'autres. Mais je dois reconnaître que l'essai est intéressant ; de cette façon, on considère les personnages à leur juste valeur selon ce que chacun d'eux pensent et on ne se fait pas d'idées préconçues ou de déductions un peu suspectes qui nous amènent à penser que telle personne est mauvaise ou pas. Là, on juge chacun en fonction de ce qu'il ressent et ça change tout. J'avoue que pour cela, ça m'a plu! En revanche, il aurait fallu ajouter deux ou trois éléments, je ne sais pas, quelque chose qui change de l'autre version en dehors de la personnalité du narrateur parce que ça peu paraître lourd au bout  d'un moment. Mais à la fin, ces lourdeurs m'ont moins marquée, je les ai moins senties.

  De lui, je n'ai lu que L'école est finie, Seuls dans la ville et C'était mon oncle. J'avais beaucoup aimé les premiers, un peu moins l'autre que j'avais dû lire et que j'avais trouvé un peu trop enfantin pour une sixième. Le premier tome de Méto traîne dans ma bibliothèque depuis plus d'un an mais je ne l'ai pas encore entamé...je ne sais pas trop pourquoi! Mais tous ces prix pour les dystopies m'avaient fait pensé que je pouvais viser très haut avec cet auteur et j'avais lu des chroniques très positives sur les autres blogs que je fréquente couramment. Donc, ce manque de coup de coeur de ma part m'étonne, et je suis déçue, c'est vrai. C'est une dystopie correcte, avec beaucoup de bons éléments, mais il y a un peu trop de détails et de descriptions, justement, qui donnent quelques lourdeurs au texte, ce que je supporte difficilement dans ce style de livres.

  J'ai bien aimé toute l'organisation sociale et politique qui est construite ici, en revanche! Beaucoup d'imagination et de travail pour cette partie-là, je suppose. Une vraie personnalité en découle. Et tout a été passé au peigne fin. Si bien que tout est clair comme de l'eau de roche, surtout qu'on peut se raccrocher aux branches avec les passages répétés!

  Je vais conclure ici, parce que je ne vois pas trop quoi ajouter d'autre...

  Comme vous l'avez sans doute compris, je n'ai pas été enchantée par ce livre dont j'attendais bien plus. Je me plongerais tout de même volontiers dans le deuxième et dernier tome, il me semble, par curiosité et pour voir comment le reste de l'histoire est exploité!

  Je ne suis pas très tendre avec ce lire, c'est vrai, mais ce n'est que mon avis, et il reste très personnel puisque beaucoup de monde et de bons lecteurs et blogueurs l'ont aimé. Je pense que chacun doit se forger sa propre opinion sur ce roman, en fait. 

  Merci encore aux éditions Syros!

 

                               Goutte!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 07/04/2013 17:15


J'en ai entendu parler à plusieurs reprises, de ce roman ! A voir si je peux l'emprunter :)

riviere-de-mots 07/04/2013 18:36



Je n'ai pas été convaincue, cependant beaucoup l'imagination et les détails sont agréables!



loulou 03/04/2013 19:47


non c'était complet et tres bien écrit d'ailleur

riviere-de-mots 03/04/2013 20:01



Ah... Eh bien, dans ce cas, je ne vois pas du tout de quoi tu parles! ^^"


Mais tant mieux si ça t'a plu ; c'est le principal.



loulou 03/04/2013 16:18


Ce livre c'est très bizzard, je sais mais je l'ai déjà lu dans un Je bouquine avec les meme prenoms ect...mais avec 27 page. Il était d'ailleurs magnifique!!!!


C'est normal?

riviere-de-mots 03/04/2013 19:01



?? T'es sûre que ce n'était pas un extrait?



Entre Les Pages 30/03/2013 19:07


Si une lecture commune te dit, cela me permettrait de le déterrer de ma pal ! Mais ce n'est qu'une suggestion, no panic hein!

riviere-de-mots 31/03/2013 09:26



Ouais! Super idée, ça me tente bien! =D


On s'organise ça par mail, plutôt?



Entre Les Pages 30/03/2013 18:23


J'attends de découvrir la trilogie Meto que j'ai à la maison avant de me lancer dans celle-là. Merci pour cet avis! Il en faut pour tout le monde

riviere-de-mots 30/03/2013 19:03



Oui, je pense me plonger dans le premier tome dans peu de temps, aussi pour ne pas rester sur un échec avec ce talentueux auteur, il faut quand même le dire. =D



Je suis plongée dans...

Divergente, tome 2 https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRQG3vAL0vqIYAatIv8QMU3IBl768lDlPG7i4lGlSyFIK29QZonnw

Recherche

Ce blog est neutre en carbone!

 Eh oui! Qu'est-ce que vous attendez pour sauter le pas? Un blog neutre en carbone, ça fait du bien à l'environnement! Pour chaque blog inscrit,  

badge-co2 page vert 125 tpt

un arbre planté!