Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 15:56

  Depuis que le ciel s'est chargé d'Ether, les hommes n'ont plus d'autre choix que de vivre sous des Capsules d'où ils peuvent se dédoubler dans des Domaines, des lieux virtuels. Mais pour les Sauvages, les Etrangers, il ne reste plus que la nature dévastée.

  Aria a 17 lorsque, accusée d'une crime qu'elle n'a pas commis, elle est bannie de sa Capsule, Rêverie, et est rejetée dans la nature. Mais alors qu'elle se croit perdue et au bord de la mort, Perry, un jeune chasseur, à la peau tatouée et aux allures de Sauvage, va lui proposer un marché et tenter de la protéger.

 

Ecrit par Veronica Rossi

Traduit par Jean-Noël Chatain

Aux Editions Nathan

 

                  MON AVIS

 

  Tout d'abord, je remercie profondément les Editions Nathan pour m'avoir fait parvenir ce livre que j'avais beaucoup envie de lire depuis sa sortie!

  Je dois dire, tout d'abord, que j'ai vraiment aimé malgré un début un peu difficile, parce que je ne comprenais pas tout à fait le principe des Capsules, des Domaines, des SmartEyes, des SmartScreen, et j'en passe! Un dystopie pour laquelle l'auteure a eu beaucoup d'imagination et d'inventivité.

  Le principe est que depuis "l'Unification", eh bien les hommes vivent sous des Capsules pour être protégé, entre autres, de l'Ether, un mouvement météorologique, en quelque sorte, qui se déchaîne et ne cesse de perturber la vie humaine. L'Ether détruit des villages entiers, décime des populations par ces flux et reflux car lorsqu'une tempête d'Ether survient, des décharges d'électricité pleuvent -expression- sur le monde. (En gros, c'est l'idée, il me semble. Oui, c'est assez compliqué, au début, quand même!) Et depuis que les hommes vivent sous ces Capsules, donc, ils n'en sortent plus, de peur de ne plus pouvoir y rentrer et de ne pouvoir survivre dans la nature.

  Tout au long de ce livre, nous suivons Aria et Peregrine, bien que, pour moi, le personnage principal reste quand même Aria (^^"). L'un est un Etranger, un Sauvage, l'autre est une Taupe, une Sédentaire. Pas facile de se retrouver lorsque l'on est si différent... Aussi horrible que cela puisse paraître au commencement du livre, Aria va être ejectée de sa Capsule dans la nature, tandis qu'elle croit être emmenée à Euporie -une autre Capsule-, voir sa mère Lumina. Elle se retrouve donc seule jusqu'à ce que Perry, ou Peregrine, apparaisse et qu'il lui propose un marché. La "cohabitation" entre ces deux personnages aux caractères opposés va se révéler très, très compliquée. Surtout pour Aria qui n'a jamais vu de feu de sa vie, qui n'a jamais senti la vraie douleur ou la peur profonde dans la surprotection que lui apportait son cocon de Capsule. Maintenant qu'elle doit survivre dans le vaste monde, qu'elle n'est livrée quasiment qu'à elle-même, tout devient très compliqué. au début du roman, j'ai donc perçu Aria comme une fille très superficielle et sans personnalité, une petite princesse trop occupée par ses petits souliers pour se soucier du monde extérieur. Et pourtant, une fois qu'elle doit se réveiller et commencer à évoluer, elle change radicalement. Au fur et à mesure du livre, on la voit s'adapter à sa nouvelle vie, faire beauocup d'efforts pour suivre Perry, elle en devient attachante et j'avoue m'être parfois mise à sa place, me disant que ça ne devait pas être facile, facile.

  Perry, quant à lui... Je l'ai beaucoup aimé aussi! (^^) Un personnage extrêmement attachant dès le début, même avec son côté bourru, et un peu trop renfermé, il exprime tout ce qu'il ressent par ses gestes, ses actes et non par les mots. C'est un personnage très intriguant, qui possède une personnalité aux mutliples facettes. Acharné, obstiné, il ne renonce devant rien.

  Ce qui m'a vraiment étonnée dans ce livre, c'est vraiment le "point de vue". Car ce n'est pas écrit à la première personne, et pourtant, dans chaque chapitre, il est dit le nom d'un des deux personnages. Et durant tout le chapitre c'est le côté de celui-ci qu'on va percevoir l'histoire. C'est vraiment très particulier, très inovateur, également, en tout cas pour moi, car je n'avais jamais rien lu de pareil.

  Ce qui m'a un peu dérangée également, au début, c'est le tutoiement direct des personnages ; ils ne se vouvoient jamais entre eux. Je ne sais pas si ça vient du traducteur ou si c'est l'auteur qui a préféré faire comme ça, mais c'est vrai que c'est assez déroutant, au début.

  Dans ce premier tome (car, c'est une trilogie, je crois, dont le deuxième tome va paraître normalement l'automne prochain, en 2013), les bases s'établissent, chaque personnage est bien détaillé, l'histoire est pourtant abouttie, mais l'auteur a vraiment cherché à aplatir son projet, et à expliquer ce nouveau monde et ces nouveaux gadgets avant tout. Mais il est vrai, oui, que les personnages prennent vraiment beauocup d'espace. Ils sont chacun très différents, avec beaucoup de caractéristiques différentes, de dons, de plein de petites facettes inconnues qu'on découvre petit à petit. Et ce même pour certains personnages secondaires.

  J'ai beaucoup aimé l'écriture un peu suave de l'auteure, la sensibilité qui s'en dégage. D'une lenteur agréable, elle réussit à nous transporter dans un monde nouveau et complètement différent du nôtre. On vit dans ce nouvel univers, aux côtés d'Aria et de Perry et on évolue avec eux.

  Par ailleurs, on a beaucoup critiqué la couverture, moi je dois dire, que je suis tombée sous son charme, elle est peut-être bien simple, mais elle représente parfaitement le livre et colle très bien au texte. Elle est belle -je trouve-, les couleurs sont magnifiques, cs nuances de bleu électrique sont parfaites pour l'Ether que je m'imaginais vraiment comme ça...franchement, je l'adore! Après, c'est personnel!

  Voilà, voilà! Je pourrais encore en parler des heures, mais là, vous avez l'essentil pour avoir envie de le lire! ;-)

  Encore un grand merci aux Editions Nathan! Je suis impatiente de pouvoir dévorer le tome 2 qui paraîtra donc dans une petite éternité à mes yeux...

  Un grand coup de coeur qui se dévore et se savoure par bien des côtés ; je vous le conseille vivement! Une dystopie à ne pas manquer!

 

(Comporte 379 pages qui se dévorent!)

 

imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695imagesCAYVZ695

 

  Elu coup de  8937439-symbole-gribouill-es-coeur-rouge.jpg de Décembre 2012! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Noël 08/12/2012 12:12


On ne peut pas se contenter de retranscrire, de traduire mot à mot, on doit ADAPTER forcément : songez aux répétitions, aux lourdeurs, aux bizarreries, aux anachronismes, aux maladresses, aux
incohérences, et j'en passe...


Songez à présent au vocabulaire propre à l'univers de NEVER SKY, qu'il m'a bien fallu adapter, inventer, en créant des néologismes suffisamment compréhensibles pour le lectorat français. Voici
quelques exemples :


Les Littorans en VF dont les Tides en VO


Les Cornans en VF sont les Horns en VO


Les Olfiles en VF sont les Scires en VO (Olfaction)


Les Audiles idem, puisqu'on a audition en VF


Les Vigiles en VF sont les Seers en en VO (acuité visuelle)


Reverie est resté Rêverie, mais Bliss est devenu Euphorie


J'ai conservé SmartEye et SmartScreen, vu qu'on a des Smart phones de nos jours


Dwellers --> Sédentaires


Medsuit --> CombiMed


Songbird --> Petit-Merle


http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/2012/11/interview-de-jean-noel-chatain_14.html


Voili, voilou ;-)

riviere-de-mots 08/12/2012 12:53



Bien sûr, bien sûr. Je ne voulais pas dire "retranscrire", surtout pour Never Sky, vous avez raison : c'est carrément impossible, mais peut-être...traduire, quoi! Enfon bref, je me comprends! ^^"


En tout cas, merci pour ce petit lexique, c'est très intéressant! Je me doutais bien que les Dons au niveau des sens n'auraient pas le même nom, mais moins aux noms des tribus, ou autres...


En tout cas, je ne cesse de le répéter, mais votre travail doit vraiment être passionnant! Dur, évidemment, mais passionnant!


L'inreview à laquelle vous avez répondu est également très intéressante, ce métier doit être si complexe...! Un peu frustrant, aussi, parfois, non? A ce que j'ai cru comprendre...surtout pour la
dernière question! Votre dernière phrase.


En tout cas merci encore à vous!



Jean-Noël 08/12/2012 01:44


(Un coucou du traducteur tutoyeur ;-)


Le tutoiement ne peut venir que de moi, évidemment. L'auteur ne laisse en général aucune consigne.


En anglais, il n'y a que le "you" et c'est forcément arbitraire de traduire par "tu" ou par "vous". Bizarrement, ça ne m'a pas posé de problème pour les principaux protagonistes. En quoi cela
vous choque que deux adolescents ayant quasiment le même âge se tutoient d'emblée ? Vous m'intriguez...


J'imaginais mal Perry et Aria, par exemple, se vouvoyer, d'autant qu'ils se traitent respectivement de Taupe et de Sauvage au début.


Pour ce qui est de l'écriture de l'auteure. La narration est assez sèche en VO et, d'un commun accord avec les éditrices, il a fallu mettre un peu de "liant" en VF sinon le texte pouvait être
parfois trop elliptique voire indigeste.


Je travaille sur le 2e tome et je rencontre les mêmes "problèmes", donc j'adapte, j'étoffe par souci de clarté et de fluidité.


Bonnes lectures et merci de m'avoir cité, en reconnaissant ainsi ma profession.

riviere-de-mots 08/12/2012 09:57



=)


Je vous en prie, c'estnormal, puisque c'est vous qui m'avez fait prendre conscience de ce fait! Je suis en train de lire Insaisissable comme vous avez pu sûrement le voir, et j'en suis ravie!
C'est un roman magnifique et tellement poétique que je suis déjà nostalgique de le quitter  dans moins d'une centaine de pages...


Pour le "tu"...je n'ai pas trouvé ça choquant à proprement parlé, mais un peu déstabilisant, au départ... C'est vrai qu'entre Aria et Perry, ça devrait bien passer, mais, je ne sais pas trop,
j'ai eu du mal à trouvé ça "normal" -au début, bien sûr, après ça le devient plus...! ^^"


En tout cas, si c'est vous qui avez fait tout ce travail au niveau de l'écriture, vraiment, je vous remercie parce que c'est aussi grâce à cela que le livre est aussi bien "passé" chez moi. Je
pensais qu'à ce niveau vous vous ocntentiez de retranscrire en quelque sorte... J'ai été vraiment charmée par cette histoire magnifique et il est vrai que la narration m'aide beaucoup à aimer une
histoire...comme énormément de personnes, je pense!


En tout cas, merci pour ces réponses, et pour votre visite! ;-)


Bonnes lectures à vous aussi, si vous avez le temps de lire des livres entr toutes ces traductions!



Je suis plongée dans...

Divergente, tome 2 https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRQG3vAL0vqIYAatIv8QMU3IBl768lDlPG7i4lGlSyFIK29QZonnw

Recherche

Ce blog est neutre en carbone!

 Eh oui! Qu'est-ce que vous attendez pour sauter le pas? Un blog neutre en carbone, ça fait du bien à l'environnement! Pour chaque blog inscrit,  

badge-co2 page vert 125 tpt

un arbre planté!